Entretien avec Klaus Fruchtnis

Klaus Fruchtnis

  • Distinction entre digital et numérique?

Une différence sur l’étymologie : à peu près la même chose. Pas trop de différences entre les deux. Numérique est plus utilisé dans le domaine artistique.

  • Démarche 

Œuvre collaborative/participative

Origine et incidence de l’œuvre participative : numérique permet plus facilement : élément facilitateur : enlevé le savoir-faire et moyen d’accessibilité : vecteur

Créer une œuvre d’art : programmation

Cocréer : numérique : accessible

Évolution de l’accessibilité : aide = rôle de l’artiste

Interaction

  • Q’apporte le numérique ? 

Gestes sont enregistrés :

Perte du travail avec nos mains : mise à distance 

Numérique avec un papier et un crayon: code binaire

Composition digitale d’un écran ?

Connaissances préalables : réactivation

Enlever les préjugés inscrits par exemple dans le dessin : découle d’une formation

Atelier: potentialité d’un interface permettant de rendre au dessin une force visuelle

Numérique vient sublimer et révéler : valoriser la production

Partage

Immédiateté

Pratique poststudio : années 70/80.

Esthétique relationnelle

Artiste: chef de projet à la place du savoir-faire technique , travail en communauté

Esthétique opérationnelle : Samuel Bianchini

  • Du point de vue des gestes?

Travail sur l’image: références visuelles : notions de déconstructions et constructions// pixel: visible/non visible

Public: va chercher quelque chose: le public en tant que chercheur

Comparaison des œuvres à des cartes : avant/pendant et après

Photographies panoramiques : nouveaux éléments qui apparaissent et se révèlent

Expérience physique par le public : laisse un morceau de corps dans l’oeuvre 

Déclaration des droits de l’homme : public crée en laissant des enregistrements et repartent avec QRCode : œuvre consommée sur place

Geste du Temps qui continue avec le numérique

Œuvre : image éternelle ( geste qui ne s’arrête pas: banque de données ) avec un QRCode gravé sur du bois : génère par la main de l’homme  ( commun) mais expérience individuelle, unique et éphémère

QrCode : dimension auratique : dimension unique est réinstaurée

Dimension physique : 

peinture pixel maladresse de la main améliorée par le numérique : geste physique, implication du corps de l’artiste

Épuisement du geste// Fréchuret

  • Dimension humaine: création d’une communauté ?

Révéler l’humain

Statut de l’auteur : public associé

Processus créatif: formation?

Initiateur : concepteur

Rôle de l’artiste : art citoyen : mission de transmission, d’échanges et partage du geste artistique : création implication pour permettre de comprendre ou de saisir le sens

Responsabilité envers le public

Identité numérique

Appropriation / souvenir / remémoration

Numérique: par essence : se partage


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.